Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Portrait - Antoine POUSSIN, diplômé Ingénieur 2003

Portraits d'ISPAïen(ne)

-

09/04/2020

Il y a un an, Antoine Poussin répondait aux questions d'apprentis pour présenter son parcours. Après des études à Alençon, il a depuis mis quelques kilomètres avec la ville pour poser ses bagages en Malaisie, après avoir vécu dans deux autres pays.


Pourquoi avoir choisi l’ISPA et la filière de la plasturgie et des composites après votre DUT GMP à l’IUT d’Alençon ?

J’ai découvert le monde de la plasturgie au Lycée et pris un intérêt soudain pour tous produits fabriqués en plastique. Mon choix pour la filière de la plasturgie et des composites était net. Devenir ingénieur et travailler dans un environnement industriel c'était mon souhait. En classe de terminale, j’ai vu l’ISPA comme objectif final. J'ai fait le choix en conséquence du DUT GMP sur Alençon pour sa proximité et ses connexions avec l'ISPA.


Après quelques années, que pensez-vous de votre expérience à l’ISPA ?

Avec ses 15 années de recul, mon expérience à l’ISPA a été une porte d’entrée sur un monde bien plus vaste que la plasturgie elle-même. Les sciences de l’ingénieur enseignées à l’ISPA nous préparent à travailler dans un environnement pluridisciplinaire industriel. L’ISPA nous initie et nous éduque sur les différents postes à pourvoir au sein d’une entreprise. L’esprit d’équipe et l’appartenance à un groupe sont aussi des valeurs fortes transmises en plus de la formation.  


Vous avez fait carrière au sein du groupe Continental avec une grande partie à l’étranger. Pourquoi avoir fait ce choix ?

Je travaille pour Continental depuis maintenant 15 ans. Après 4 ans sur le site de Compiègne, j’ai fait ma demande pour partir à l’étranger. Au sein du groupe, la diversité est une de nos priorités.  Une opportunité de carrière s’est offerte en Roumanie, alors j’ai sauté sur l’occasion. Le choix est simple : quand vous baignez et évoluez dans un groupe international, bouger est un moyen de progresser plus rapidement afin d’accéder à des postes plus importants.   


Que pensez-vous de vivre et de travailler à l’étranger ?

En tant qu'ingénieurs, nous avons la chance de pouvoir vivre dans de multiples environnements riches en expériences culturelles et linguistiques, de voyager et de sans cesse découvrir quelque chose de nouveau !  Après 11 ans à l’étranger et 3 pays/continents différents, je ne peux que recommander cette expérience d'ouverture.

Vivre à l’étranger repose sur une décision importante. L’équilibre familial reste la chose la plus importante. Lorsque l’on travaille à l’étranger, vous êtes loin de vos amis d'origine et de la famille. Vivre à l’étranger développe un état d’esprit de remise en question permanente et pousse aussi à aller vers les autres pour se recréer un nouveau noyau.

Si vivre à l‘étranger est une aventure, y travailler reste un challenge encore plus important. Faire face à différentes cultures au travail et savoir s’adapter sont les challenges de l’expatriation. Vous ne gérez pas des équipes aux USA comme en Asie ou la culture au travail est complètement différente. La technicité reste la même quel que soit le pays dans lequel vous travaillez, l’humain reste toujours la partie excitante !


Que signifie pour vous le mot "réussir" 

Réussir c’est prendre plaisir à travailler ! Nous passons les 2/3 de notre vie au travail alors Like it or leave it ! C’est d'ailleurs le meilleur conseil que je puisse donner aux nouvelles générations qui entre dans la vie active.


Antoine est aujourd'hui Plant engineering Manager pour le site malaisien de Continental. Il coordonne les activités de l'ensemble des services techniques de fabrication. Il pilote les investissements nécessaires à l'amélioration des moyens de production et participe à la définition de la stratégie de l’entreprise au sein de l’équipe de direction.

64 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits d'ISPAïen(ne)

Portrait - Johan DECALUWE, promotion Ingénieur 1998

photo de profil d'un membre

Emilie Parfait

02 avril

Portraits d'ISPAïen(ne)

Portrait - Kilian Lahoreau, diplômé Ingénieur 2010

photo de profil d'un membre

Emilie Parfait

05 mars

Portraits d'ISPAïen(ne)

Portrait - Elise Hubert, promotion Licence pro 2018

photo de profil d'un membre

Emilie Parfait

29 février