Retour aux actualités
Article précédent

Portrait – Simon Silvano, promotion Executive Master 2021

Portraits d'ISPAïen(ne)

-

13/01/2021

Aujourd’hui, portrait de Simon Silvano. Membre de la première promotion de l'Executive Master ouvert en septembre, Simon a souhaité faire converger convictions personnelles et carrière industrielle en développant de nouvelles compétences en éco-conception et recyclabilité. Il nous explique en quoi l’Executive Master répond à son attente.


Pourquoi cette formation ?

Issu d’une licence en langues étrangères appliquées et d’un master de commerce international, j’ai exercé des fonctions commerciales pendant huit ans au sein de l’industrie du packaging cosmétique primaire. Une prise de conscience générale m’a conduit à remettre en question mes habitudes de vie, générant une fracture entre convictions personnelles et missions professionnelles.

La présentation de l’Executive Master dans un magazine de plasturgie début 2020 est alors apparue comme une évidence. La formation conciliait mon cœur de métier avec une approche plus environnementale de la conception produit et  une approche pratique du recyclage des matières plastique.

Quelles sont, selon vous, les forces de cette formation ?

En dépit du contexte COVID-19 qui a nécessité encore plus de distanciel que prévu, les contenus proposés ont de loin dépassé mes attentes. D’une part, le découpage de la formation en blocs dits « métiers » et « supports » couvre de manière transversale les compétences clés de l’éco-conception et, plus généralement, des réflexions inhérentes au pilotage de ce type de projets, des règlementations environnementales, aux matériaux recyclés en passant par les aspects financiers, les stratégies collaboratives, les normes, l'innovation matériaux ou encore la gestion de projets européens. D’autre part, les intervenants, nombreux, sont tous issus de la recherche ou de l'entreprise, reconnus comme spécialistes.  Le nombre restreint d’apprenants est également un point à souligner, dans la mesure où les modules de formation ne prennent pas la forme de cours magistraux et laissent au contraire une vraie place à l’échange.

L’EMREC est une formation complète et relativement accessible. Elle exige toutefois quelques connaissances scientifiques fondamentales et une organisation optimale du temps. En effet, les contenus comme le travail personnel à fournir sont denses et c’est donc un juste équilibre qu’il faut établir entre période d’apprentissage et activité professionnelle.

Et après ?

Mes objectifs post-master se dessinent avec de plus en plus de précision. J’avais déjà la volonté de contribuer, à mon échelle, au « monde de demain », en rupture avec le schéma actuel, l’économie du tout jetable et l’exploitation à outrance des ressources naturelle. En marge des contenus pertinents, la formation m’a aussi permis de découvrir de nombreux sujets et des initiatives avec de nouveaux modèles économiques. Elle m’a apporté un socle de connaissances indispensables à la mise en œuvre de tels projets… que j’espère voir se concrétiser dans les années à venir, à travers la création d’une entreprise certainement en lien avec l’ESS (économie sociale et solidaire) pour concilier production basée sur la réutilisation de matières, savoir-faire et insertion de personnes en difficultés.

Un conseil pour les générations futures ?

Je les invite à s’émanciper des modèles classiques, à prendre du recul et chercher du sens dans leur future activité professionnelle. L’urgence climatique et environnementale est bien réelle : c’est donc de la somme de tous les efforts, porteurs de sens, que naîtront des solutions.


30 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits d'ISPAïen(ne)

Portrait - Antoine POUSSIN, diplômé Ingénieur 2003

photo de profil d'un membre

Emilie Parfait

09 avril

Portraits d'ISPAïen(ne)

Portrait - Johan DECALUWE, promotion Ingénieur 1998

photo de profil d'un membre

Emilie Parfait

02 avril

Portraits d'ISPAïen(ne)

Portrait - Kilian Lahoreau, diplômé Ingénieur 2010

photo de profil d'un membre

Emilie Parfait

05 mars